Choisir le bon gant d’examen pour la tâche à accomplir

Les performances des gants d’examen en matière de protection sur le lieu de travail peuvent varier en fonction du matériau du gant et de la tâche à accomplir. Tenez compte des avantages et des limites de ces matériaux lorsque vous choisissez des gants d’examen pour chaque situation :

 Natural Rubber LatexNitrileVinylPolychloroprene
Puncture resistance/durability
Comfort and tactile sensitivity✓ ✓✓ ✓
Resistance to chemo drugs and chemicals✓ ✓
Cost$$$$$$$$
Risk of Type 1 allergic reaction

Grâce à ses propriétés équilibrées, son coût abordable et l’absence de risque d’allergies au latex, le nitrile est devenu le matériau de gants d’examen numéro 1 dans le secteur de la santé.

Facteurs importants à prendre en compte

Les normes ASTM peuvent vous aider à déterminer si votre gant possède les propriétés dont vous avez besoin pour chaque application. Les normes relatives aux caractéristiques des gants d’examen en nitrile sont contenues dans la norme ASTM D6319-10.1

  • Sans poudre. Les gants d’examen poudrés sont interdits par la FDA depuis le 18 janvier 20172 car ils présentent un risque substantiel pour les patients et le personnel de santé. Assurez-vous que tous les gants d’examen sont exempts de poudre.
  • Épaisseur (ASTM D3767). Choisissez l’épaisseur des gants en fonction du niveau de risque. Les gants plus épais sont généralement plus protecteurs mais offrent moins de confort et de sensibilité tactile.
  • Longueur. Choisissez des gants plus longs lorsque la zone d’exposition est plus large ou inconnue ou qu’il existe un risque de canalisation (fluides s’écoulant entre la manchette de la blouse et le gant).
  • Résistance à la traction (ASTM D412). Visez une résistance à la traction élevée (la quantité de force appliquée à un gant jusqu’à sa rupture, normalisée en fonction de son épaisseur). Considérez également la force à la rupture, qui n’est pas normalisée en fonction de l’épaisseur. Cela vous donne une meilleure lecture de la durabilité des gants.
  • Allongement ultime (ASTM D412). Recherchez un niveau élevé d’extensibilité afin que les gants s’adaptent plutôt que de se briser lorsqu’ils sont sollicités ou accrochés pendant une procédure.

Connaître les normes d'essai

Un large éventail de tests permet de déterminer la facilité d’utilisation des gants d’examen dans différents environnements et procédures.

  • Le test de fuite d’eau (ASTM D5151) consiste à remplir les gants d’eau afin de détecter les trous qui compromettent la protection. Visez la valeur la plus basse possible : NQA de 1,0 ou moins.3
  • Pénétration virale (ASTM F1671-97b) – assurez-vous que les gants que vous choisissez ont passé ce test avec succès.
  • Le test des médicaments de chimiothérapie autorise les gants pour cet usage spécial. Les gants de chimiothérapie que vous choisissez doivent être testés selon la dernière norme (ASTM D6978-05) en utilisant une large gamme d’agents de chimiothérapie. Les temps de passage doivent être indiqués sur la boîte du distributeur.

Article connexe

Sources

  1. Les normes relatives aux caractéristiques des gants d’examen sont contenues dans la norme ASTM D3578-05 pour le latex de caoutchouc naturel et D5250-06 pour le vinyle.
  2. https://www.federalregister.gov/documents/2016/12/19/2016-30382/banned-devices-powdered-surgeons-gloves-powdered-patient-examination-gloves-and-absorbable-powder
  3. La norme ASTM autorise un NQA de 2,5 maximum pour les gants d’examen.

*Marque déposée ou marque de commerce de Halyard Health, Inc. ou de ses affiliés.
©2018 HYH. Tous droits réservés.

Attention : Ces gants ne protègent pas contre la chaleur ou le feu. Ne pas utiliser dans des applications impliquant une exposition au feu, aux flammes ou à toute autre chaleur.

Categories:

Gants